D’où vient l’angoisse de la bonne santé

Certaines personnes, ayant une santé d’enfer, qui s’alimentent correctement, qui dorment du sommeil du juste chaque nuit, se demandent quand est-ce qu’ils devront réaliser un bilan de santé. Elles souhaitent le faire plus pour se rassurer que pour autres choses.

Les origines de l’angoisse de la bonne santé

Selon l’avis d’un spécialiste en la matière, les personnes dans cette situation demandent à leur médecin traitant un bilan de santé pour plusieurs raisons : peur de l’invasion des maladies liées au vieillissement, de l’environnement et de l’alimentation, prise de conscience du nombre de décès qui les entourent, angoisse de développer une pathologie cachée, peur de la mort, etc. De leur côté, les professionnels de santé et les compagnies d’assurance santé sont conscients de cette angoisse de la bonne santé et n’hésitent pas à proposer leurs offres de prévention. Pourtant, une personne ayant une bonne hygiène de vie n’auront aucune raison de consulter un médecin ni de penser de manière précoce à une quelconque forme de prévention.

Influence du système de santé sur l’angoisse de la bonne santé

En France, le système de santé actuel influe beaucoup sur l’état d’esprit des assurés. En effet, plusieurs visites systématiques, dépistages précoces, campagnes de prévention, etc. sont devenues de rigueur à plusieurs stades de leur vie : à la naissance jusqu’à un an, examen dentaire, dépistage du cancer du sein à un certain âge, etc. Comme ils sont bien remboursés par la Sécurité sociale, il n’y a aucune raison de ne pas les faire. Malheureusement, tout manquement peut faire revenir l’angoisse de la bonne santé même chez les personnes ayant une santé de fer.

Partager cette information avec vos amis :
Partager cet article:
Digg Google Bookmarks reddit Mixx StumbleUpon Technorati Yahoo! Buzz DesignFloat Delicious BlinkList Furl

Laisser une réponse:

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.