Le paludisme

D’après les statistiques annoncées par l’Organisation mondiale de la santé – OMS, le paludisme entraine le décès de près de trois millions de personnes tous les ans dans le monde. En Afrique, les enfants sont les principales victimes de cette pathologie avec un décès tous les 30 secondes. Sur le territoire français, plusieurs milliers de personnes en souffrent chaque année.

Les principaux vecteurs du paludisme

Le paludisme est fréquent dans les pays tropicaux et pauvres, notamment en Afrique subsaharienne, en Asie et en Amérique Latine. Les principaux vecteurs de cette pathologie sont les moustiques femelles dénommés anophèles. Ils transmettent plusieurs types de parasites : le plasmodium falciparum, le plasmodium vivax, le plasmodium ovale et le plasmodium malariae à l’homme via leurs piqures.

Les manifestations cliniques du paludisme

Les symptômes du paludisme sont nombreux : forte fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, vomissements, fatigue, toux, diarrhée, sueurs froides, etc. Dans les pays endémiques, la population locale acquiert une immunité naturelle après plusieurs infections chroniques. Les médecins préconisent la réalisation d’une cure préventive avant de se rendre dans les zones endémiques.

Laisser une réponse:

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.