Le remboursement de la cure thermale par la Sécu

La cure thermale fait partie des prestations de santé remboursées par la Sécurité sociale. Le niveau de prise en charge variera suivant le profil de chaque assuré, la pathologie à traiter et la hauteur des ressources. La cure thermale doit être prescrite par le médecin traitant pour qu’elle puisse être remboursée par le régime obligatoire.

La cure thermale et la prise en charge de la Sécu

La cure thermale est un traitement basé sur l’eau de source naturelle. Cette pratique apporte à l’organisme les minéraux dont il a besoin. La composition de chaque source varie d’une localité à une autre. La Sécurité sociale ne prend en charge qu’une cure thermale par maladie par an. La durée du séjour du curiste dans une station thermale sera de 18 jours. Si la cure devra être interrompue pour diverses raisons sauf pour des raisons de santé et cas de force majeure, les dépenses engagées ne seront pas remboursées par le régime obligatoire

Détails sur le remboursement de la cure thermale

Le remboursement des frais médicaux par la Sécurité sociale se divise en deux parties : le forfait de surveillance médicale et le forfait thermal. Le premier est pris en charge à hauteur de 70%. Le montant du remboursement accordé aux personnes s’adressant à un médecin conventionné diffèrera de celles faisant appel à un médecin non conventionné ou un médecin en contrat de bonne pratique de surveillance thermale.

Le forfait thermal comprend le remboursement des soins et des traitements prodigués aux patients durant leur séjour dans le centre thermal. Le niveau de remboursement de ces derniers sera de 65%. Le forfait conventionnel sur lequel sera calculé le montant de la prise en charge dépendra de la pathologie à traiter.

Les autres frais remboursés par la Sécurité sociale

La Sécurité sociale prend en charge également une partie des frais de déplacement vers le centre thermale et les frais d’hébergement durant le séjour. Les maladies chroniques ouvrant droit à une cure thermale remboursée par le régime obligatoire sont les affections digestives, urinaires, psychosomatiques et celles des muqueuses bucco-linguales, les maladies de la peau, les pathologies génitales, les pathologies cardio-artérielles, les maladies neurologiques, les rhumatismes, les pathologies des voies respiratoires et les troubles du développement chez les tout-petits.

Partager cette information avec vos amis :
Partager cet article:
Digg Google Bookmarks reddit Mixx StumbleUpon Technorati Yahoo! Buzz DesignFloat Delicious BlinkList Furl

Laisser une réponse:

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.