La lutte contre les infections nosocomiales

Les infections nosocomiales sont des pathologies contractées par les patients hospitalisés après leur admission dans un établissement de soins. Elles peuvent apparaître quelques semaines après une intervention chirurgicale ou quelques mois après la pose d’un matériel prothétique.

Le cuivre pour lutter contre les infections nosocomiales

Tout établissement de soins est vulnérable aux infections nosocomiales car les patients, le personnel de soins, les matériels utilisés, les surfaces ainsi que l’environnement sont susceptibles d’être infectés et devenir une source permanente de germes. Comme la lutte contre les infections nosocomiales est permanente pour les établissements hospitaliers français, l’hôpital Rambouillet vient d’annoncer une avancée notable sur le sujet le 7 octobre dernier.

Le cuivre pour lutter contre les infections nosocomiales

Dans l’objectif de prévenir l’invasion des germes responsables des infections nosocomiales, l’hôpital Rambouillet situé dans les Yvelines vient de rénover les installations de ses deux services : la pédiatrie et la réanimation. Conscient des vertus antibactériennes du cuivre, l’établissement des soins a opté pour ce métal pour le remplacement des nombreux équipements situés dans ce service : interrupteurs, poignée de porte, rampes, barres de lit, etc.

Les travaux de remplacement ont démarré au mois d’août. Ils ont été décidé suite aux résultats positifs obtenus par les autres établissements de soins ayant utilisé du cuivre pour la confection de leurs équipements. Le taux d’élimination des infections nosocomiales va de 40% à 90%. Ces installations peuvent venir à bout des bactéries multi-résistantes et même du staphylocoque doré.

Prévention contre les infections nosocomiales

Il n’est pas possible d’éradiquer complètement les infections nosocomiales. Toutefois, on peut très bien limiter leur propagation grâce à l’adoption d’une règle d’hygiène stricte. Les visiteurs souffrant d’une pathologie contagieuse ou encore d’une pathologie respiratoire ne devront pas se rendre dans un hôpital. Un lavage des mains à l’eau et au savon est obligatoire avant et après la visite. Une bonne hygiène corporelle permettra également de faire fuir les infections nosocomiales. Pour le personnel médical, le port de gants, de surblouse, de masques, etc. est nécessaire lors de la prise en charge des malades.

Partager cette information avec vos amis :
Partager cet article:
Digg Google Bookmarks reddit Mixx StumbleUpon Technorati Yahoo! Buzz DesignFloat Delicious BlinkList Furl

Laisser une réponse:

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.