Médicaments contrefaits : une saisie importante par les autorités

D’après l’Organisation mondiale de la santé – OMS, les principes actifs et la composition d’un médicament contrefait ne sont pas conformes aux normes scientifiques. Leur consommation peut donc mettre en danger la santé d’autrui à cause de leur inefficacité.

Les faux médicaments : un fléau pour la société

Les médicaments contrefaits sont largement commercialisés sur Internet. Pourtant, leur usage pourra entrainer un échec thérapeutique et mener les patients vers la mort. Après l’usage d’un faux médicament, le public risque également de perdre toute confiance dans le système de soins. Toutes les catégories de médicaments, princeps et génériques, sont touchées par ce fléau. Les fossoyeurs imitent les étiquettes pour mieux tromper la vigilance des utilisateurs et pour masquer l’origine des médicaments contrefaits.

Vaste saisie de médicaments contrefaits par les services des douanes et de la police

Une saisie importante de médicaments contrefaits a été réalisée par les services des douanes et de la police de 81 pays. 2,4 millions de doses dont le coût est estimé à environ 4,3 millions d’euros destinés à la vente sur Internet ont été collectées et 55 personnes issues de plusieurs pays : Colombie, Japon, Uruguay, des Etats européens, etc. ont fait l’objet d’une arrestation. L’opération Pangea 4 s’est tenue durant une semaine, c’est-à-dire du 22 au 27 Septembre 2011.

Sur le sol français, la saisie a été significative. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé – Afssaps a annoncé la saisie de plus de 109 700 doses de médicaments passés en contrebande. 90 000 d’entre eux ont été confisqués à Roissy. Le pourcentage de médicaments saisis a augmenté de 21% en une année. Plusieurs milliers de sites Internet proposant des faux médicaments ont également été fermés par les autorités compétentes.

Médicaments contrefaits : un danger pour la santé

Plusieurs familles de médicaments font l’objet de contrefaçon aujourd’hui : antibiotiques, antidépresseurs, anticancéreux, stéroïdes anabolisants, antiépileptiques, traitements des troubles de l’érection, etc. Comme les médicaments contrefaits contiennent des principes actifs erronés, à faible dose ou encore en surdosage, ils risquent de faire du mal que de bien. Pour mieux se protéger, la meilleure solution serait d’acquérir les médicaments prescrits par les canaux officiels et bannir l’achat sur internet.

Partager cette information avec vos amis :
Partager cet article:
Digg Google Bookmarks reddit Mixx StumbleUpon Technorati Yahoo! Buzz DesignFloat Delicious BlinkList Furl

Laisser une réponse:

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.