La mutuelle pour la maternité

La grossesse et l’accouchement sont des périodes délicates pour les futures mamans. Pour que les charges de santé puissent être bien remboursées, les femmes enceintes doivent procéder à une resiliation mutuelle et souscrire à la place d’une couverture santé classique une mutuelle pour la maternité.

Choisir une bonne mutuelle pour les femmes enceintes

La grossesse et la maternité sont remboursées par la Sécurité sociale à hauteur du tarif de convention. Mais il n’est pas rare que des dépassements d’honoraires seront demandés lors de l’accouchement. Les femmes enceintes ne peuvent donc compter que sur leur mutuelle maternité pour prendre en charge ces surplus de frais. Pour voir en détail les garanties mutuelles santé remboursées, les futurs parents peuvent demander un devis mutuelle santé.

Que rembourse la mutuelle pour la maternité ?

La prise en charge de la mutuelle pour la maternité se divise en deux : pendant la grossesse et l’accouchement. Durant la première période, les analyses médicales, les échographies, les consultations gynécologiques, les sérologies toxoplasmose et cysticercose, les vaccinations, etc. ne sont prises en charge intégralement par l’Assurance maladie qu’à partir du sixième mois de grossesse. La complémentaire santé maternité prendra donc en charge le ticket modérateur pendant les cinq premiers mois.

Quand la période de l’accouchement arrive, la mutuelle pour la maternité assumera toutes les dépenses de santé non comprises dans le remboursement du régime obligatoire : dépassements d’honoraires des chirurgiens en cas de césarienne, chambre particulière, forfait hospitalier, prime de naissance, etc. Le comparateur mutuelle santé sera très utile afin que les futurs parents puissent bénéficier des meilleurs remboursements le moment venu.

Que voir de près sur la mutuelle maternité ?

Sur la mutuelle pour la maternité, le premier élément à voir serait l’absence d’un quelconque délai de carence. Puisque la femme enceinte aura besoin de consulter son gynécologue ou encore de faire des analyses sanguines dès le premier mois de grossesse, une mutuelle avec délai d’attente ne fera qu’alourdir leurs charges de santé puisqu’elle devra payer elle-même le ticket modérateur jusqu’à l’expiration de la période d’attente.

Laisser une réponse:

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.