Le téléphone portable, un danger pour la santé ?

L’effet cancérogène du téléphone mobile

D’après l’annonce faite par l’Organisation mondiale de la santé – OMS et du Centre international de recherche sur le cancer – CIRC, l’usage du téléphone portable pendant plus de 30 minutes par jour peut être cancérogène pour un individu. Le risque de gliomes est élevé chez ces personnes accros de téléphone portable.

Les mesures préventives en place depuis quelques années

Cette révélation effectuée par les deux agences s’est basée sur des études scientifiques réalisées il y a quelques années. Conscientes des risques de santé encourus par les utilisateurs de téléphone portable, les autorités sanitaires françaises ont déjà rendu obligatoire la distribution de dépliants d’information et la remise d’un kit oreillette lors d’un achat de téléphone mobile.

Par ailleurs, les technologies en matière de téléphonie mobile sont actuellement bien avancées et se sont améliorées : réduction du débit d’absorption spécifique – DAS, diversité de l’usage du téléphone portable : envoi de texto, connexion au web, développement du réseau entrainant la faiblesse de la puissance dégagée, etc.

Protection des enfants contre les radiofréquences

Les associations Priartem et Agir pour l’environnement proposent quelques mesures permettant aux enfants d’être à l’abri des dangers liés aux radiofréquences. Elles demandent l’interdiction d’usage d’un téléphone portable chez les enfants inférieurs à 14 ans, la non commercialisation de tout appareil entrainant une exposition chronique des enfants et des bébés aux ondes électromagnétiques, la proscription du Wifi dans les écoles, etc.

Laisser une réponse:

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.