Impacts économiques des déremboursements de la sécu

Déremboursements : coût élevé pour les collectivités

Depuis quelques années, la Sécurité sociale a entrepris le déremboursement progressif du système de santé. Les médicaments sont principalement concernés par cette mesure. Pour l’année 2011, les mesures d’économies décidées et inscrites dans la loi de financement de la Sécurité sociale commencent à prendre effet. Leur impact économique sur les ménages et les organismes complémentaires est assez lourd.

Quelques mesures d’économies décidées en 2011

A titre d’exemple, ci-après quelques mesures prises dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité sociale pour l’année 2011. L’hypertension artérielle sévère ne sera plus considérée comme une affection de longue durée – ALD. Les patients souffrant de cette pathologie ne seront donc plus pris en charge à 100%. Par contre, les patients déjà en ALD ne sont pas concernés par cette mesure. A partir de maintenant, les chambres individuelles en ambulatoires deviennent payantes. En outre, le seuil de remboursement à 100% des actes lourds passe de 91 euros à 120 euros.

La radiographie de l’abdomen sans préparation ainsi que celle du crâne et du thorax ne sont plus prises en charge par l’Assurance maladie sauf en cas d’urgence. A leur place, la Haute autorité de santé recommande le scanner et l’IRM. Les diabétiques de type 2 n’ont plus droit qu’à 200 bandelettes de glycémie par an au maximum. Les médicaments à vignette bleue ne seront plus remboursés qu’à hauteur de 30%. De même, la prise en charge des dispositifs médicaux individuels n’est plus que de 60%.

Les conséquences sur les ménages et les organismes complémentaires

Pour les ménages, ces nouvelles mesures risquent de les faire renoncer aux soins et d’aggraver ainsi leur état de santé. Certaines décisions risquent de créer des inégalités de soins entre les patients souffrant d’une même pathologie. Pour les organismes complémentaires, le déremboursement progressif entamé par l’Assurance maladie tend à augmenter leurs dépenses. Cette situation entraine nécessairement la hausse de la cotisation mutuelle tôt ou tard.

Partager cette information avec vos amis :
Partager cet article:
Digg Google Bookmarks reddit Mixx StumbleUpon Technorati Yahoo! Buzz DesignFloat Delicious BlinkList Furl

Laisser une réponse:

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.