Les maladies rares en France.

Lancement d’un Plan 2011 – 2014 relatif aux maladies rares.

Les maladies rares sont des pathologies qui touchent peu de personnes par rapport à la population globale. Le recensement mondial fait état de près de 8 000 maladies rares. En France, le nombre de personnes atteintes d’une même maladie rare ne dépasse pas les 30 000. La plupart d’entre elles sont d’origine génétique. Rien qu’en France, près de 4 millions de personnes sont atteintes de maladies rares. Récemment, l’Etat français vient d’annoncer la mise en place du Plan national maladies rares 2011 – 2014.

Quelques informations sur les maladies rares.

La drépanocytose, la sclérose latérale amyotrophique, la mucoviscidose, le syndrome de Rett, la maladie de Crohn, etc. sont des maladies rarement connues du public. Certaines d’entre elles sont visibles dès la naissance ou lors de la petite enfance. D’autres maladies rares ne font leur apparition qu’une fois à l’âge adulte.

A ce jour, nombreux sont les maladies rares considérées comme orphelines car malgré l’absence de traitement, aucune recherche de médicament n’est entamée. Etant donné qu’elles ne touchent que peu de personnes, les laboratoires et les chercheurs peinent à dépenser leurs ressources pour trouver un traitement efficace.

Le Plan national maladies rares 2011 – 2014.

Le deuxième Plan national maladies rares sera mené sur 5 ans et doté d’un financement de 180 millions d’euros. Il assurera la continuité des efforts déjà entamés lors du premier plan tout en gardant un œil sur les nouveaux objectifs à atteindre. Le Plan 2011 – 2014 comporte trois axes prioritaires : amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de maladies rares, promotion de la recherche et renforcement de la coopération internationale et européenne.

Partager cette information avec vos amis :
Partager cet article:
Digg Google Bookmarks reddit Mixx StumbleUpon Technorati Yahoo! Buzz DesignFloat Delicious BlinkList Furl

Laisser une réponse:

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.