Les allergies alimentaires chez les tout-petits.

Les enfants et les allergies alimentaires.

Les allergies alimentaires touchent principalement les enfants en bas âge. Elles peuvent se manifester par plusieurs signes cliniques comme les vomissements, les diarrhées, les urticaires, la dermatite atopique, l’asthme, les coliques, choc anaphylactique, etc. Les allergies alimentaires qui peuvent toucher les enfants sont de quatre types : les vraies allergies, les allergies croisées, les intolérances alimentaires et les fausses allergies.

Les éventuels aliments allergisants.

Chez les enfants, 80% des allergies alimentaires sont liées à la consommation d’arachide, de moutarde, d’œuf, de poisson et de lait de vache. Avant l’âge de trois ans, les œufs et le lait de vache sont souvent montrés du doigt. Pour ne pas aggraver l’allergie, il est recommandé de connaître et d’éviter de consommer le ou les aliments responsables.

Depuis 2005, les étiquettes des produits vendus dans le commerce comporte la liste des aliments entrant dans leur composition et susceptibles de causer des allergies alimentaires aux enfants et aux adultes : gluten, crustacés, œufs, arachide, lait, soja, fruits à coque, céleri, moutarde, etc.

Allergies alimentaires riment avec mal de vivre.

Récemment, la présidente de l’European academy of allergy an clinical immunology – EAACI vient de démontrer que les allergies alimentaires entraînent l’anxiété et la solitude chez les enfants touchés par ces problèmes. A cause de leur mode de vie trop strict, nombreux sont ceux qui ne peuvent vivre normalement comme les autres enfants : aller à une fête d’anniversaire, manger à la cantine de leur école, pratiquer une activité physique, avoir une alimentation variée et plus riche, etc.

Partager cette information avec vos amis :
Partager cet article:
Digg Google Bookmarks reddit Mixx StumbleUpon Technorati Yahoo! Buzz DesignFloat Delicious BlinkList Furl

Laisser une réponse:

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.