Le choléra fait des ravages en Häiti.

Le choléra est une maladie épidémique contagieuse causée par une bactérie dénommée Vibrio cholerae. Cette pathologie a fait la une des journaux depuis quelques mois à cause de l’épidémie qui a ravagé la république d’Haïti. Vers la fin de l’année 2010, le bilan de l’Organisation des Nations Unies – ONU fait état de 2 591 personnes décédées et de 121 518 personnes soignées.

Manifestations cliniques du choléra.

Le choléra se transmet d’homme à homme par des aliments souillés ou par des liquides contaminées par des matières fécales. Il se manifeste par une diarrhée aigue très abondante. Si le patient ne reçoit aucun traitement, le choléra peut entraîner la mort entre quelques heures et trois jours. En Haïti, ravagé par le séisme au début de l’année 2010, le choléra crée de fortes inquiétudes à la population locale.

Le choléra touche aussi bien les enfants que les adultes. Comme traitement, les médecins proposent aux patients des sels de réhydratation orale – SRO par voie orale ou par voie intraveineuse selon la gravité de la situation. 80% des cas sont guéris par ce traitement. Avec cette pathologie, le danger vient du fait qu’une personne infectée mais qui ne ressent aucun symptôme peut contaminer les autres par ses selles durant 7 à 14 jours.

En Haïti, la situation précaire de la population locale, la faiblesse de l’immunité, la malnutrition et le manque d’hygiène constituent des facteurs conduisant à la propagation du choléra. Il constitue encore une menace pour la santé publique dans ce pays malgré les aides reçues depuis son apparition en Octobre.

Partager cette information avec vos amis :
Partager cet article:
Digg Google Bookmarks reddit Mixx StumbleUpon Technorati Yahoo! Buzz DesignFloat Delicious BlinkList Furl

Laisser une réponse:

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.