Attention au monoxyde de carbone.

Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant incolore et inodore. Très toxique, il peut entraîner la mort même si la quantité contenue dans l’air est minime. Le monoxyde de carbone provient de la combustion incomplète du charbon, du bois, du gaz naturel, du butane, du propane, du fuel et du pétrole.

Intoxication au monoxyde de carbone en France.

Dans la vie quotidienne, le monoxyde de carbone est souvent dégagé par les appareils de chauffage, les groupes électrogènes, le chauffe-eau, les panneaux radiants à combustible gazeux, le poêle à charbon, etc. L’effet est encore plus grave lorsque les conduits d’aération du domicile sont obstrués. 5 000 personnes sont victimes du monoxyde de carbone chaque année en France dont 90 à 300 personnes en meurent. Il constitue la première cause de décès par intoxication en France.

Depuis l’avènement des vagues de froid en France,  plusieurs personnes ont été victimes du monoxyde de carbone à leur domicile ou dans des lieux de culte. Les symptômes d’une intoxication due à ce gaz sont nombreux : maux de tête, fatigue, nausées et confusion mentale. Ils se manifestent tout de suite dès que la personne a inhalé du monoxyde de carbone.

Pour prévenir une intoxication au monoxyde de carbone, il faut aérer son lieu d’habitation et maintenir dégagé les grilles d’aération même par grand froid. Tous les appareils susceptibles de dégager du monoxyde de carbone comme le groupe électrogène ne doivent pas être utilisés dans un local fermé. Le chauffage d’appoint à combustion ne doit pas être utilisé de façon permanente. Face à une intoxication aigue ou de manière prolongée, il faut tout de suite prévenir les secours.

Laisser une réponse:

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.