Découverte d’un métier à  part : le courtier en assurance

Selon l’article L 511-1 du Code des assurances, le courtier en assurance est par définition un intermédiaire entre un ou plusieurs compagnies d’assurances, mutuelles santé ou organismes de prévoyance et les assurés. Il présente et propose aux assurés les produits d’assurance des assureurs avec qui il est en collaboration. Le courtier en assurance propose aussi aux assurés son aide pour optimiser leur recherche d’assurance. Il intervient dans presque tous les domaines de l’assurance : santé, habitation, prévoyance, épargne, retraite, auto, moto, vie, décès, perte d’emploi, dépendance, biens immobiliers, loisirs, patrimoine, etc.

Le métier de courtier en assurance en détail.

Le métier de courtier en assurance est similaire au métier de commercial de haut niveau. Le courtier en assurance commercialise les produits d’assurance des organismes avec qui il souhaite établir une relation de partenariat. Les clients des courtiers en assurance sont très variés car leurs offres en assurance sont très diversifiées : formules pour les particuliers, formules pour les professionnels, formules pour les associations, etc.

Les courtiers en assurance peuvent en màªme temps devenir le gestionnaire du contrat d’assurance de leurs clients c’est-à -dire qu’ils s’investissent dans la préparation et la signature du contrat, puis dans sa gestion, de son exécution en cas de besoin puis de sa résiliation en temps voulu. Mais pour cette dernière activité, les courtiers doivent réassurer tous les contrats gérés auprès d’une société d’assurance ou d’une banque. Pour protéger sa responsabilité, il doit souscrire un contrat d’assurance responsabilité civile professionnelle.

Toutes les obligations d’un courtier en assurance.

Le courtier en assurance est rémunéré par commission. Comme il a la charge de commercialiser des produits d’assurance, il a l’obligation de s’inscrire au Registre du Commerce et des Société. Après la refonte du livre V du Code des assurances, les courtiers en assurance ont aussi l’obligation de s’inscrire au Registre de l’Intermédiation en assurances. Le mot courtier en assurance est surtout utilisé pour désigner les personnes physiques exerçant le métier et société de courtage en assurance pour les personnes morales.

Les dossiers à  constituer pour devenir courtier en assurance sont nombreux en dehors de ces deux enregistrements : livret de stage, bristol visé par le parquet, attestation d’honorabilité, attestation de formation, attestation de fonction, etc. Il est obligatoire de remettre une copie de son justificatif d’inscription au Registre des Intermédiaires en Assurances au Registre du Commerce et des Sociétés.

Avantages de passer par un courtier en assurance.

Choisir son contrat d’assurance santé chez un courtier en assurance présente de nombreux avantages. Le plus important est le gain de temps et la réalisation d’une économie sur le tarif appliqué. Les offres en assurance n’étant pas les màªmes auprès de tous les acteurs : les assureurs eux-màªmes, les courtiers en assurance ou les agents d’assurance, mieux vaut réaliser par exemple un devis assurance santé avant d’opter pour telle ou telle offre en assurance complémentaire santé.

Partager cette information avec vos amis :
Partager cet article:
Digg Google Bookmarks reddit Mixx StumbleUpon Technorati Yahoo! Buzz DesignFloat Delicious BlinkList Furl

Laisser une réponse:

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.