Le choix d’un médecin traitant.

Un médecin traitant est le professionnel de santé chargé de vous suivre dans votre parcours de soins. Chaque membre de la famille est libre de choisir son médecin traitant, indépendamment de son lieu de domicile. Il peut àªtre un médecin généraliste ou un médecin spécialiste. Le médecin traitant peut exercer dans un hà´pital ou dans un centre de santé. Il peut aussi exercer seul ou dans un cabinet. Dans ce dernier cas, le patient doit nommer son médecin traitant car celui-ci ne peut àªtre un groupe ou un cabinet.

Comment choisir son médecin traitant ?

Habituellement, les médecins traitants désignés par les usagers sont ceux qui les ont suivis depuis toujours c’est-à -dire les médecins de famille. Mais pour que son choix soit valide, l’usager doit remplir le formulaire n° S3704 de Déclaration de choix d’un médecin traitant avec son médecin traitant. Une fois dument rempli et signé par les deux parties, le formulaire doit àªtre renvoyé à  la caisse d’Assurance maladie de l’usager.

Pour les étudiants qui n’ont pas de médecin traitant, une liste sera mise à  la disposition sur le site internet de l’Assurance maladie. Pour les mineurs, à  charge pour les parents de déclarer leur médecin traitant. En cas d’éloignement, ces deux catégories de personnes peuvent consulter un autre médecin sans aucune pénalisation. Pour les usagers de plus de 16 ans, le médecin traitant peut exercer en secteur 1 ou en secteur 2.

Les conditions liées au choix d’un médecin traitant.

Si votre médecin traitant actuel ne vous donne pas entière satisfaction, vous àªtes libre d’en changer. Il suffit de remplir et de signer un nouveau formulaire avec votre nouveau médecin traitant et de le renvoyer auprès de votre caisse d’Assurance maladie. Vous n’àªtes pas obligé de prévenir votre ancien médecin traitant sur le changement.

Màªme si les patients sont libres de choisir leur médecin traitant, quelques restrictions sont imposées surtout au niveau du tarif santé. En effet, en choisissant un médecin conventionné en secteur 1, le patient sera remboursé à  70% par l’Assurance maladie, le reste sera pris en charge par la complémentaire santé des mutuelles santé, des compagnies d’assurance ou des institutions de prévoyance. à‰videmment, si vous choisissez un médecin traitant en secteur 2 ou si votre consultation est hors parcours de soins, c’est-à -dire que vous n’avez pas déclaré un médecin traitant auprès de votre caisse d’Assurance maladie, vous ne serez remboursé qu’à  hauteur de 30%.

Le rà´le d’un médecin traitant.

Le médecin traitant a pour rà´le de tenir à  jour votre dossier médical personnel : vos allergies, vos maladies courantes, vos antécédents médicaux, vos soins, vos médicaments, vos vaccins, etc. En règle général, un médecin traitant doit àªtre à  la fois moderne, consciencieux, sà»r de lui, attentif et disponible. Il doit rester ferme à  la pression exercée par certains patients. Une relation de confiance doit régner entre un patient et son médecin traitant.

En cas de nécessité, la consultation spécialisée chez un cardiologue, rhumatologue, dermatologue, etc. doit émaner du médecin traitant. Ces médecins spécialisés sont dénommés médecins correspondants. Avec l’accord du patient, ils seront tenus de tenir le médecin traitant au courant de l’état de santé du patient ainsi que des éventuels examens qu’il a passés.

Partager cette information avec vos amis :
Partager cet article:
Digg Google Bookmarks reddit Mixx StumbleUpon Technorati Yahoo! Buzz DesignFloat Delicious BlinkList Furl

Laisser une réponse:

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.