Le tiers payant : très bénéfique pour les assurés sociaux.

Les prises en charge des dépenses de santé se divisent en trois parties : la première est remboursée par l’Assurance maladie au tarif conventionné, la deuxième est prise en charge par la complémentaire santé des mutuelles santé et des compagnies d’assurance, la troisième dite « ticket modérateur » est supportée par l’assuré lui-màªme. Avec le tiers payant, les assurés sont dispensés du paiement de la part de l’Assurance maladie dans leurs dépenses de santé.

Les conditions d’application du tiers payant.

Tous les affiliés et ayants droits de l’Assurance maladie peuvent bénéficier du service du tiers payant. Lors d’une consultation médicale ou d’un soin chez un professionnel de santé ou lors d’une hospitalisation, l’assuré aura juste à  présenter sa carte vitale ou une attestation papier pour que le tiers payant fonctionne.

Seuls certains cas accordent aux assurés la prise en charge totale de leurs dépenses de santé au titre du tiers payant : accident de travail, maladie professionnelle et hospitalisation. Les bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire alias CMU-C, de l’aide à  l’acquisition d’une complémentaire santé et de l’Aide Médicale d’Etat – AME sont dans le màªme cas que précédemment.

Les dépenses de santé donnant droit au tiers payant.

Pour le régime obligatoire, ci-après les actes de santé donnant droit au tiers payant :

  • l’hospitalisation dans un établissement hospitalier conventionné, qu’il soit public ou privé ;
  • les consultations générales et spécialisées réalisées dans un dispensaire, un hà´pital ou un centre médical ;
  • les frais de consultation pour des actes techniques excédant 91 euros ;
  • les frais inhérents à  un dépistage organisé ;
  • les dépenses de transport d’une entreprise conventionnée ;
  • l’achat d’appareillages lourds ;
  • l’achat de médicaments en officine à  condition que l’assuré accepte les génériques.

Le tiers payant et les professionnels de santé.

Les professionnels de santé ayant acceptés le principe du tiers payant sont très nombreux en France. Ils seront directement remboursés par l’Assurance maladie. Pour que le montant du versement ne soit pas faussé, il est indispensable de bien marquer si la prise en charge du patient est totale ou partielle.

Partager cette information avec vos amis :
Partager cet article:
Digg Google Bookmarks reddit Mixx StumbleUpon Technorati Yahoo! Buzz DesignFloat Delicious BlinkList Furl

Laisser une réponse:

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.